Desserte du Très Haut Débit

Les communications électroniques sont aujourd'hui essentielles dans la vie courante des particuliers, des entreprises et des services publics. La qualité de  l'accès à internet doit répondre à l'évolution des comportements (télétravail, télémédecine, e-administration, e-diffusion...) en garantissant une équité sociale et territoriale. C'est pourquoi la Communauté de Communes du Pays de Conches a validé son schéma de desserte du territoire en Très Haut Débit avec un objectif : 70% des abonnés sous cinq ans.  Trois tranches de travaux sont prévues sur l'ensemble du territoire.

1ère tranche de travaux (2013 - 2014)    

Sous maitrise d'ouvrage du Département et de la Communauté de Communes, elle concerne la
réalisation d'un réseau de desserte en accompagnement du réseau de sécurisation de la collecte au niveau départemental. Cette première tranche de travaux se dessine selon deux axes par la
traversée des communes :    
- Est-Ouest : Aulnay, La Bonneville, Glisolles, La Croisille, Saint Élier, Burey, Conches, Sainte-Marthe, Sébécourt, Le Fidelaire, La Ferrière sur Risle.    
- Nord-Sud : Nogent-le-Sec, Le Mesnil-Hardray, Nagel-Seez-Mesnil, Ferrières Haut Clocher, Portes.

2ème tranche de travaux (2014)    

Programmée en 2014, sous maitrise d'ouvrage de la Communauté de Communes, elle vise à desservir en priorité tous les services publics (collège,mairies, écoles, établissements et professionnels de  santé, espaces culturels...). Outre les précédentes, le THD arrivera donc aussi à Ormes, Claville, Faverolles la Campagne, Louversey, Tilleul-Dame-Agnès, Collandres, Le Fresne, Champ-Dolent, Gaudreville la Rivière et Orvaux.

3ème tranche de travaux :    

Cette tranche sera définie et programmée en fonction des demandes des administrés à partir du maillage réalisé en première et deuxième tranches. (enquête en cours)

Création d'un pôle multimodal à la gare de Conches

gare2Pour rendre l'attente plus agréable, permettre l'accesibilité aux personnes à mobilité réduite, et réunir tous les modes de déplacement (voiture particulière, taxi, bus, deux roues...), toute la périphérie de la gare va être reconfigurée dès mars 2014. L'objectif de ce projet est de rapprocher tous les modes de déplacement, pour rendre le passage d'un mode de transport à l'autre plus facile et plus rapide. Aujourd'hui la Communauté de Communes du Pays de Conches en est à l'achat des terrains auprès de Réseau Ferré de France (R.F.F) mais c'est courant mars 2014 que les travaux devraient débuter pour environ six mois.    

En amont, certains bâtiments seront détruits afin d'agrandir l'espace. Il n'y aura plus de stationnement devant le bâtiment principal SNCF mais un parking de 120 places est prévu avec un aménagement arboré et des axes de circulation piétions et vélos sécurisés. Ce parking pemettra aussi l'accueil du public lors de manifestations dans la Vallée du Rouloir ou en centre-ville (Fête de la Pomme, Comice Agricole...). L'esplanade comprendra un dépose-minute, des emplacements  pour taxis, un arrêt de bus, un garage à vélo fermé et un accès handicapé. La piste cyclable existante, desservant le Pré Bourbeux et le Grand Parc sera conservée et une deuxième piste sera créée. Celle-ci  desservira la gauche de la chaussée en descendant du centre-ville. Ainsi tous les utilisateurs de la S.N.C.F pourront se croiser quelque soit  leur mode de déplacement : cyclistes, marcheurs, usagers de transports en commun et automobilistes.    

Le coût du projet :  1.900.000€ dont 75% seront financés par la Région Haute-Normandie.

Nouvelle signalétique

 site
La Ville de Conches et le Comité de Jumelage ont inauguré samedi 16 février la nouvelle signalétique de nos villes jumelles aux entrées de ville. 

Une salle de spectacle à Conches

poleculturel                 inauguration
veronique
1er décembre 2012 : La première pierre est posée en présence de Dominique Sorain, Préfet de l'Eure, Mélanie Mammeri, représentant Alain le Vern Président de la Région Haute Normandie, Jean Louis Destans, Président du Conseil Général.
 
La construction de cette salle de spectacle s'inscrit dans le réaménagement de l'ancien collège en pôle culturel. Reconnue comme une opération structurante liée au développement et à l'aménagement du territoire communautaire, ce projet bénéficie d'une aide de la Communauté de Communes et de subventions de l'Etat, de la Région et du Département.
 
Projet estimé à 1.954.215 € HT
Région : 500.000 €
Etat : 370.871 €
Département : 290.000 €
Communauté de Communes : 270.000 €
Commune : 329.000 €
 
 "Cette salle est un complément indispensable aux activités culturelles de la Commune et de la Communauté de Communes. Elle contribuera à développer la culture sur notre territoire et en particulier les arts vivants." soulignait Alfred Recours
 
Pour plus d'informations, cliquer ici