>

Musée du Verre François Décorchemont

Musée du Verre François Décorchemont

Un nouveau musée du verre à Conches !

Conches-en-Ouche est une petite bourgade de l’Eure située à une heure de Paris, à mi-chemin entre Paris et la mer ! Elle surplombe la vallée du Rouloir et est entourée de forêts. Son donjon, ses maisons à colombages du XVe siècle, son ancienne abbaye devenue
hospice au XIXe, ses caves voûtées, ses vitraux du XVIe siècle témoignent d'un riche patrimoine historique.

Aujourd’hui, l’ancien hospice devient le nouvel écrin du Musée du Verre François Décorchemont, aboutissement d’une politique culturelle municipale audacieuse et déterminée, engagée depuis le début des années 1990 pour valoriser les arts verriers. Ses collections évoluent dans les domaines des arts décoratifs, du vitrail et de la sculpture contemporaine et s’étendent de la fin du XIXe siècle à nos jours.
Ce n’est pas l’histoire ancienne qui a incité la ville à orienter son musée vers le domaine du verre mais plutôt une personnalité : le Maître Verrier François Décorchemont (1870-1971), dont la prestigieuse carrière a marqué l’histoire de l’art du verre. Créé en 1996 pour conserver les rares vitraux en pâte de verre du Maître, le musée s’est développé au fil des ans dans les différents domaines des arts verriers. Créations Art nouveau, objets Art déco, vitraux, sculptures de verre… Plus de 500 pièces en verre et quelque 200 œuvres graphiques, une bibliothèque rassemblant plus de 2 500 ouvrages composent les riches collections de cette institution.
Suite à un appel d’offres lancé en 2017, l’agence d’architecture parisienne Dubois & Associés s’est vu confier la maîtrise d’œuvre. Quant à la muséographie elle est assurée par l’entreprise italienne Harmoge. Cette initiative (5 millions d’euros d’investissement)
est soutenue par l’Etat et la Région Normandie.
En offrant à ces collections muséales la visibilité qu’elles méritent, cette nouvelle institution a pour objectif de renforcer le développement économique et touristique du territoire, d’apporter une offre culturelle, patrimoniale et sociale à ses habitants.

Parcours muséographique

La configuration du bâtiment permet au visiteur de commencer sa visite soit par l’exposition temporaire, située au rez-de-chaussée dans l’aile Est, soit par les collections permanentes dont la première partie est présentée à l’étage. Un escalier en pierre mène vers un long et large couloir lumineux qui distribue six grandes salles dans lesquelles sont présentées sous vitrines les collections de verres et de vitraux. La visite s’ouvre sur les collections de verreries de la fin du XIXe et du début du XXe siècle pour se poursuivre par la présentation des pièces de l’entre-deuxguerres issues de manufactures ou d’artistes-artisans.
Le parcours se poursuit avec un espace consacré à la manufacture Schneider, dont le musée conserve un ensemble exceptionnel d’oeuvres (ancienne collection Heuer), avant de découvrir la salle dédiée à François Décorchemont, où les visiteurs pourront admirer vitraux en pâte de verre, sculptures et objets d’art.
Il est ensuite question du vitrail au XXe siècle, et de la production verrière en France après la Seconde Guerre mondiale (Robert-Henri Schneider, les grandes cristalleries françaises et les verreries artisanales du sud de la France).
Les pièces contemporaines sont quant à elles installées dans deux espaces du rez-de-chaussée. S’y retrouvent entre autres
les créations de Zoritchak, Négreanu, Zbynovsky, Monod, Umbdenstock, Antoine et Etienne Leperlier, ou encore Martinez, Dejonghe et Delsol.
L’ancienne chapelle de l’hospice, avec les fameux vitraux réalisés au XIXe siècle par l’atelier Duhamel-Marette, clôt le parcours.

Le musée est ouvert de mars à fin novembre
A partir du 25 juin, le musée sera ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Gratuit pour tous la première année de l’ouverture du musée

Accès
En voiture
De Paris, 115 km, A13, puis RN 13 en dir. d’Evreux, puis D830 en dir. de Conches
De Rouen, 50 km, A13, puis RN 154 en dir. d’Evreux, puis D830 en dir. de Conches
De chartres, 80 km, RN 154 en dir. de Dreux, puis D. 828 en dir. de Nonancourt, puis D.
50 en dir. de Damville, puis D. 140 en dir. de Conches
De Caen, 131 km, A 13, puis D579 jusqu’à Lisieux, puis D613 et D840 en dir. de Conches
En train
Ligne Paris Saint-Lazare – Caen – Arrêt Evreux (20 mn d’Evreux)